MON DEFI : Vivre à 4 dans moins de 60 m² 8


L’histoire de la dernière chance

L’histoire commence au moins de Juin. Il fait chaud.

La femme qui se présente à l’agence est épuisée. Son fils de 2 ans et demi va rentrer à la maternelle en Septembre, elle doit se dépêcher de l’inscrire dans une école. Mais pour l’inscrire dans une école, elle doit d’abord savoir dans quel quartier elle va habiter.

Elle a déjà visité une vingtaine d’appartements, et même fait 8 offres d’achat, aucune n’a été retenue.

Aujourd’hui, son mari ne l’accompagne pas, il est en déplacement professionnel. Mais lorsqu’elle a vu l’annonce, elle a eu comme une intuition d’urgence. Elle a appelé, et l’agence lui a expliqué qu’ayant programmé une visite à 14h30, elle pourrait venir à 15h. “Vous avez un rdv à 14h30 ?” leur a-t-elle répondu. “Parfait. Dans ce cas, je viens à 14h svp.”

 

L’appartement est poussiéreux. Petit. Au moins 10m² en dessous de ce qu’elle espérait.

L’agent immobilier ouvre les volets … et soudain, tout s’inonde de lumière.

Il est dans son jus d’époque : depuis 1961, jamais retouché. Les papiers peints à fleur ont plus que jauni : ils sont presque marron… Ils sont marron.

Des vieux meubles surchargent toutes les pièces.

Dans la toute petite salle d’eau, un fil est suspendu en travers, une culotte de grand-mère taille XXL est suspendue.

Dans la cuisine, une épaisse couche de graisse est visible sur tous les meubles. Le papier peint est collant.

“Combien mesure-t-il ?”

“… plus ou moins 60 m²…”

La femme fait le tour en cinq minutes.  « Annulez votre rdv de 14h30, lui dit-elle. Je le prends. Au prix que vous m’annoncez. On retourne à l’agence et je vous signe un compromis : tout-de-suite.»

« Mais… et votre mari ? Il ne l’a pas vu ? » … “je vous dit que je le prends.”

060520101144  060520101160

060520101163  060520101164

 

Comment j’ai transformé ma “dernière chance” en opportunité

C’était il y a bientôt 6 ans. Juin 2010. Un an auparavant, j’avais signé mon premier (et dernier…) CDI. A la signature de ce dernier, je m’étais fixée comme objectif de devenir propriétaire au bout d’un an.

Me voilà donc, un an plus tard, m’embarquant avec mon mari dans un endettement de 25 ans. Lorsque j’ai vu cet appartement pour la première fois, à 10m² près, j’ai tout de suite vu qu’il correspondait parfaitement à mes attentes : quartier calme, facilité de parking, coût raisonnable, 2 balcons, cave, parties communes entretenues … Tout était presque parfait… à 10 ou 15 m2 près. En réalité, sur l’acte d’achat, cet appartement mesure 58.3 m².

J’ai eu 2 mois pour repenser entièrement la disposition des pièces. Nous avons en effet acheté cet appartement à une vieille dame, et, débarquant avec notre petit poucet, les besoins n’étaient pas les mêmes.

Mais ces besoins allaient évoluer :

3 ans plus tard, naissait ma fille

(et grandissait mon fils …)

2 ans encore après, je quittai mon CDI et décidai de travailler à mon compte. Depuis la maison.

Nous n’avons pas poussé les murs. Mais cet appartement a été – et est toujours – un formidable laboratoire d’expériences, une infinité de défis, pour faire vivre confortablement :

– un papa collectionneur et bricoleur, passionné de montres, cinéma ancien, bandes dessinées, vieux objets et autres bizarreries …

– une maman designer et architecte d’intérieur, qui dessine, conçoit, modélise, bricole, et blogue, et qui a installé son bureau à domicile

– un fiston tête-en-l’air, passionné par la bande dessinée, le dessin, les kappla et les lego

– une princesse bruyante aimant courir, chanter, et transformer n’importe quel espace en champs de bataille.

 

D’où je viens et où je vais

chantier !

Lorsque nous avons acheté cet appartement, j’avais déjà un an d’expérience en tant que cuisiniste. J’avais alors conçu une 60aine de cuisines et sdb pour des clients tous différents, et avais pu prendre conscience de l’importance du “sur-mesure”. Cette expérience du sur-mesure, je l’avais par ailleurs déjà tentée de part nos différents appartements précédents, dans lesquels j’ai toujours conçu des mobiliers plus ou moins “casse-gueule” (parce que pas les bons matériaux…) mais toujours très réfléchis au niveau “sens pratique”: Rangement des habits, plan de travail cuisine, bureau-bibliothèque, et même, super table-à-langer gain de place. (ma plus grande fierté).

En tous cas, lorsque j’ai visité cet appartement pour la première fois, j’ai tout-de-suite vu son potentiel de transformation, et c’est pour cela que j’ai immédiatement signé.

 

 

Après 1 mois et demi de travaux, nous avons emménagé dans un chantier pas tout-à-fait terminé.

En fait, ce chantier ne s’est jamais terminé. Il est en constante amélioration et modification, en fonction de notre vie  et notre famille qui évolue aussi.

Aujourd’hui, entre mon expérience de cuisiniste et mon expérience d’architecte d’intérieur, j’ai environ 300 conceptions de chantiers au compteur. Mais créer pour soi, c’est encore plus difficile que de le faire pour les autres. C’est s’interroger et se remettre en question perpétuellement.

Lorsque notre 2e enfant est arrivé, puis lorsque j’ai décidé de travailler à domicile, nous aurions pu décider de déménager, pour une chambre en plus, un bureau en plus… La contrainte économique force à la créativité.

Cet appartement est devenu mon laboratoire d’expériences :

  • sur l’optimisation des petits espaces
  • sur l’agencement parents-enfants
  • le design sur-mesure

 

Mon défi

P1011438Je me donne 5 mois pour “terminer”.

La première partie de ce défi sera consacrée à une série d’articles vous expliquant comment j’ai déplacé les cloisons et agencé les pièces pour faire vivre une famille dans 58m².

– L’appartement, vue générale

– La chambre des enfants, pour 1 enfant, puis pour 1 deuxième enfant

– La salle-de-bain, pour un couple avec enfant, puis pour une famille avec 1 enfant et l’arrivée d’un bébé

– La chambre des parents, incluant le dressing, puis se transformant la journée en vrai bureau pour Maman

– Le salon, incluant tour à tour, une salle-à-manger ou un coin bureau pour Papa

– La cuisine, suréquipée, avec plein de rangements et une vraie table de repas familiale

– deux balcons / terrasses avec coin bronzette, coin jardin, espace apéro, espace bricolage, et rangements supplémentaires

– L’entrée, une vraie pièce à vivre

 

La deuxième partie sera consacrée à une série de vidéos et articles rentrant dans le détail du mobilier sur-mesure, avec notamment :

croquis mezzanine

– Comment trouver des zones insoupçonnées de RANGEMENT super pratiques et occupant un minimum d’espace au sol

– Comment dessiner et fabriquer :

  • une table repas pour 4 à 5 personnes dans une cuisine de 7m²
  • une table à langer dans une sdb de… 4m²
  • un petit fauteuil pour petit salon
  • un bureau d’architecte super pratique
  • un bureau bibliothèque magique adapté au bazar de Papa bricoleur
  • le lit mezzanine idéal pour les enfants et les parents
  • un garage à trottinettes
  • un potager citadin

 

– Comment sélectionner son mobilier, son électroménager et ses sanitaires dans un petit appartement

– Et faire de n’importe quel espace une surprise

 

Dans chaque article, je prendrai soin de vous faire part de mes échecs et de mes réussites.

 

Et vous là-dedans ?

C’est simple : chez moi, c’est chez vous. Parce que chez moi, c’est un véritable laboratoire d’expériences, chez vous, vous pourrez vous servir à volonté de ces expériences pour les tester vous aussi.

Je suis une piètre bricoleuse, mais comme j’aime bien mettre en application ce que je dessine, je me lance. “On n’est jamais servi aussi bien que par soi-même” dit-on … Si je peux le faire, vous aussi !

A ce propos : si vous aussi vous souhaitez vous mettre à bricoler, regardez et suivez ces deux petits génies de la visseuse (cliquez !), car je vais fortement me servir de leurs conseils pour me mettre à bricoler à mon tour.

Chiche ?

Alors, prêts à me suivre dans mon défi ?

… Bienvenue dans mon laboratoire !

A la date anniversaire de notre acquisition, nous e-trinquerons avec vous pour la plus grande pendaison de crémaillère virtuelle ! Rire

champagne - photo Sam Howzit  confetti

 

Inscrivez-vous dès maintenant à la newsletter juste en dessous pour ne rien rater de ce challenge, et recevez en cadeau mon meilleur outil de travail en tant qu’architecte d’intérieur !

Recherches utilisées pour trouver cet article:vivre a 5 dans un f3

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 commentaires sur “MON DEFI : Vivre à 4 dans moins de 60 m²