Vous avez pour projet de créer ou de réaménager une cuisine ? Vous hésitez entre une cuisine ouverte ou fermée ? Commencez par prendre de la distance par rapport à tout ce que vous allez pouvoir lire dans les magazines déco. En effet, l’agencement de votre future cuisine dépend en tout premier lieu des besoins des personnes qui vont vivre dans cette pièce : quels sont leurs attentes, leur mode de vie ? Oubliez les tendances et centrez-vous sur les critères essentiels. Dans cet article, nous allons faire le tour des avantages et des inconvénients des cuisines ouvertes ou américaines et des cuisines fermées. En moyenne, les Français changent de cuisine tous les 25 ans. Alors pour ne pas avoir de regrets dans quelques mois, prenez le temps de poser le pour et le contre de ces 2 types d’aménagement avant de vous lancer !

Cuisine ouverte ou fermée : une question de mode de vie avant tout

Au risque de décevoir certains d’entre vous, le choix d’une cuisine ouverte ou fermée n’a rien à voir avec une quelconque tendance. S’il est vrai que la cuisine américaine ouverte sur le salon s’est largement démocratisée depuis les années 80, elle ne convient pas à toutes les familles ni à tous les lieux, et ne doit pas être systématiquement proposée et mise en avant.

Le choix de la configuration de cette pièce centrale de la maison repose sur 2 critères essentiels que nous travaillons chez H.O.M.E. :

  1. POUR QUI ?
  2. POUR COMBIEN DE TEMPS ?

Et bien entendu, également sur le critère du OÙ qui dépend de l’état des lieux, de la lumière, de la superficie, de l’agencement actuel des pièces, etc.

Alors, avant d’opter pour une cuisine ouverte ou fermée, on va bien entendu commencer par se poser les questions qui concernent votre usage d’une cuisine :

  • QUI habite ici et va utiliser cette cuisine ?
  • Qui cuisine dans la maison ? Est-ce une contrainte ou un plaisir ?
  • Est-ce que vous avez plaisir à recevoir du monde ? À quelle fréquence ?
  • Êtes-vous du genre à toujours laisser traîner quelque chose sur les plans de travail et dans l’évier, ou êtes-vous plutôt de la team de ceux qui nettoient et rangent à chaque utilisation ?
  • Comment aimez-vous vos repas ? Faut-il prévoir un coin snack pour manger sur le pouce ou un véritable espace repas pour des moments privilégiés en famille ?

Mais on va également se poser pour observer la gestion de l’espace dans cette habitation :

Télécharger le guide HOME

Téléchargez gratuitement le guide HOME :

10 questions à vous poser pour réussir votre projet

  • Quel est l’espace disponible dans la maison pour la cuisine ? (celui-ci pourra également varier en fonction de l’importance que vous accordez à la cuisine versus le salon !)
  • Combien y a-t-il de pièces fermées dans la maison ? Une pièce supplémentaire serait-elle appréciable pour pouvoir s’isoler de temps en temps ?
  • Comment utilisez-vous votre salon ? Retrouvailles en famille sur le canapé, ou plutôt usage indépendant (l’un regarde la télévision pendant que l’autre bat des blancs en neige) ?

Car OUI !

Ça peut paraître contre-intuitif, mais le choix de l’agencement d’une cuisine ouverte/fermée se réfléchit beaucoup en analysant l’usage de… son salon !

Comme vous pouvez le constater, plusieurs critères sont à prendre en compte avant de se pencher sur le look de votre cuisine, la couleur des façades ou le choix du plan de travail. Ne tombez pas dans le piège de l’esthétique avant tout et réfléchissez au côté pratique. L’aménagement d’une cuisine représente un investissement financier important, et ce n’est pas une pièce que vous changerez dans 5 ans (enfin, on l’espère pour vous !). Alors, il convient de se projeter dans les habitudes et les projets de vie des habitants.

Il n’y a pas UNE optimisation de l’espace commune à tout le monde.

Cela dit, en analysant le lieu, on peut aussi à la fois analyser la pertinence d’un agencement ou un autre par rapport à l’espace, la lumière, la configuration des murs… mais également être en mesure de se projeter sur du long terme, en concevant une cuisine pour notre mode de vie d’aujourd’hui mais aussi en tenant compte de notre situation dans 10 ans, 15 ans, ou même à la revente ou à la mise en location. On se posera alors la question de « qui (quelle typologie de foyer) va acheter/louer cette maison si on la quitte ? »
Et, cerise sur le gâteau, un architecte d’intérieur certifié HOMER® peut même envisager une conception évolutive, en anticipant la possibilité d’ouvrir/fermer sans tout casser :-)

Cette question du mode de vie nous paraît cruciale et décisive dans le choix de l’agencement d’une cuisine : c’est pour cela que nous passons tellement de temps à l’analyser dans notre phase d’étude, en suivant la méthodologie H.O.M.E.

Entrons maintenant dans le vif du sujet et explorons les différences entre une cuisine ouverte et fermée.

Cuisine ouverte : avantages et inconvénients

Rendue populaire et tendance en grande partie grâce aux séries américaines, la cuisine ouverte s’est rapidement imposée comme LE modèle à suivre quand on parle d’optimisation de l’espace. En 2018, selon l’étude HOUZZ France Tendances Cuisines, « plus de la moitié des particuliers ont ouvert leur cuisine sur les pièces voisines. »

Aujourd’hui encore, la plupart des plans élaborés par les constructeurs de maisons proposent aux clients une pièce de vie unique avec cuisine/salon/salle à manger dans un même volume. Quels sont alors les avantages mis en avant ?

cuisine-ouverte-noire-bois

Source : Julie Coulon – membre du Réseau HOMER (La table à dessin – Lyon)

cuisine-ouverte-blanche

Source : Julie Coulon – membre du Réseau HOMER (La table à dessin – Lyon)

Les avantages de la cuisine ouverte

La cuisine ouverte est de plus en plus choisie par les promoteurs pour une question très pragmatique : le manque de m2 !

En effet, en confondant cuisine, salon, salle à manger et même parfois entrée et bureau dans la même pièce, on évite de construire des cloisons nécessitant de nouveaux espaces de circulation. Visuellement, cette absence de cloison donne une impression de « plus grand », car l’espace est moins divisé.

Ce ne sont plus les cloisons, mais le mobilier qui délimite l’espace.

Plan 2D d'une cuisine avec triangle d'activité
Source : plan dessiné par Jérôme Dulary, élève École HOME
Le saviez-vous ? Le triangle d’activité, concept des années 50, correspond au triangle de circulation fictif entre les 3 points essentiels de la cuisine : la zone de cuisson (four et plaque de cuisson), la zone de stockage (réfrigérateur et placards de denrées) et la zone de lavage (évier, lave-vaisselle). Mais ce concept manque cruellement d’un 4e point essentiel à la conception d’une cuisine ergonomique ! Pour aller plus loin, nous vous conseillons la lecture de notre article intitulé : « Aménagement cuisine : 4 principes indispensables que vous avez peut-être oubliés ».
De plus, l’ouverture de cet espace sur les autres pièces de vie permet de laisser passer plus facilement la lumière naturelle. Et, lorsque l’on manque d’ouvertures, on privilégiera souvent de placer le salon devant la baie vitrée… et la cuisine en « second jour ». Une astuce couramment utilisée par les investisseurs qui souhaitent transformer une cuisine en chambre supplémentaire, par exemple, pour transformer un T2 en T3.

Mais le premier fantasme autour de la cuisine ouverte, c’est surtout sa convivialité ! Vous aimez recevoir du monde à dîner ? Vous souhaitez mijoter de bons petits plats sans perdre le fil de la conversation avec vos amis ? Voire même, pourquoi pas, cuisiner AVEC eux ? La cuisine ouverte est probablement celle qui, sur le plan, tend à rassembler !

Enfin, pour les familles avec des enfants en bas âge, la cuisine ouverte est appréciée des jeunes parents qui aiment voir leurs bébés gazouiller sur le tapis du salon pendant qu’ils épluchent des carottes.

Projet cuisine ouverte de Janick Mongin Weber

Source : projet de Janick Mongin Weber, élève École HOME

Les inconvénients de la cuisine ouverte

En raison de l’absence de cloison, la cuisine ouverte laisse passer les odeurs, les bruits et parfois même les fumées engendrées par la cuisson des aliments. Alors oui, c’est convivial, mais c’est aussi un retour à l’ambiance studio d’étudiant, on mélange tout ! Oubliez l’idée de regarder tranquillement votre série ou vous concentrer sur votre comptabilité dans le salon, pendant que votre partenaire coupe, mixe, lave, ouvre et claque les portes et les casseroles :-)

Au fil des mois, les odeurs et les graisses peuvent ternir les murs, le plafond, les coussins et les rideaux. Et malheureusement, aucune hotte aspirante sur le marché n’est réellement étudiée pour aspirer un volume d’air aussi grand que celui d’une cuisine ouverte sur le salon. Et plus une hotte est performante… plus elle est bruyante… et moins on l’utilise… et moins elle est performante ! Il existe cependant des hottes de plus en plus efficaces, comme les hottes directement intégrées à la plaque de cuisson. Mais la clef de leur efficacité résidera toujours dans leur utilisation :-)

De plus, on n’oubliera pas d’installer une bonne VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) pour le renouvellement de l’air intérieur, qui est 5 fois plus pollué que l’air extérieur.

Par ailleurs, le rangement devient une tâche primordiale pour éviter de vivre dans un véritable capharnaüm. Si vous êtes de la Team 4 casseroles sur la plaque de cuisson, robot de cuisine sur le plan de travail ou vaisselle qui traîne dans l’évier, vous risquez de déchanter rapidement. En effet, il est difficile de conserver une cuisine impeccable quand vous passez beaucoup de temps à élaborer de bons petits plats. Or, l’amoncellement d’ustensiles peut rapidement encombrer visuellement la pièce.

Enfin, opter pour une cuisine ouverte sur le séjour, c’est renoncer à une pièce isolée supplémentaire. Nous avons pu le constater pendant les différentes périodes de confinement : vivre à plusieurs sous le même toit demande une certaine organisation et impose des contraintes en termes d’intimité. Certes, les maisons modernes équipées d’une cuisine/salon/salle à manger XXL offrent un volume gigantesque, mais elles obligent les habitants à partager en permanence le même espace. Il devient alors difficile de trouver un endroit calme pour s’isoler. Et, même lors de vos réceptions, n’avez-vous jamais apprécié de pouvoir avoir une conversation un peu plus intime avec une amie, pendant que vos enfants ou votre conjoint sont dans le salon ?

Cuisine fermée : avantages et inconvénients

Délaissée ces dernières années au profit de la cuisine américaine considérée comme plus moderne, la cuisine fermée revient en force et n’a pas dit son dernier mot ! Dans cet article, Maïlys Dorn, fondatrice de l’école H.O.M.E, nous explique pourquoi elle avait choisi une cuisine indépendante lorsqu’elle vivait à 4 dans 58 m2. Quels sont alors les atouts d’un tel agencement ?
Projet Maïlys Dorn cuisine fermée blanche
Espace repas 4 personnes cuisine fermée
Salon et salle à manger avec cuisine séparée

Salon et salle à manger séparés de la cuisine. Source : Projet de Maïlys Dorn – Pessac

Les avantages de la cuisine fermée

Selon nos retours d’expériences clients, la cuisine fermée représente la configuration idéale pour les personnes qui aiment cuisiner et passer beaucoup de temps derrière les fourneaux. Et, sans grande surprise, vous allez retrouver un grand nombre d’inconvénients de la cuisine ouverte dans les prochaines lignes.

Tout d’abord, le cloisonnement de la cuisine offre une parfaite isolation des bruits, des odeurs et de la fumée :

  • Vous préservez vos peintures, votre décoration, vos tissus d’ameublement dans votre salon/séjour.
  • Vos invités ne sont pas dérangés par les odeurs parfois incommodantes de friture par exemple.
  • Votre partenaire peut lire un livre ou écouter de la musique sans nuisances sonores.
  • Vous ne déclenchez pas l’alarme incendie du salon à cause des fumées de cuisson toutes les 5 minutes ;-)

De plus, si le rangement n’est pas votre priorité et que vous n’avez pas envie de nettoyer en permanence votre plan de travail, vos ustensiles et votre crédence, il vous suffit de fermer la porte et de reporter ces tâches ingrates. Vous recevez des amis à dîner ? La cuisine fermée devient votre principale alliée ! Le désordre n’étant pas visible depuis le salon, vous pouvez faire profiter vos invités d’un environnement parfaitement rangé pendant que votre cuisine ressemble à un champ de bataille :-)

Par ailleurs, la cuisine fermée permet de « zoner » les différentes activités de la maison :

  • Vous préparez le repas dans la cuisine.
  • Vous mangez dans la salle à manger.
  • Vous vous détendez dans le salon.

« Une place pour chaque chose et chaque chose à sa place », comme dirait Marie Kondo, la papesse du Home Organizing :-)

Enfin, si vous aimez la tranquillité et que vous avez besoin d’intimité, gardez en tête que la cuisine fermée vous propose un espace clos supplémentaire. Besoin de télétravailler, de passer un appel ou de lire avec une tasse de thé pendant que vos enfants regardent la télévision ? En l’absence d’un bureau, s’isoler dans la cuisine peut s’avérer pratique.

Projet cuisine fermée style industriel de Céline  Piccarreta

Source : projet de Céline Piccarreta, élève École HOME

Projet Lise Nelson cuisine fermée bleue et bois avec sol en damier

Source : projet de Lise Nelson, membre du Réseau HOMER. (Atelier Galiko)

Les inconvénients de la cuisine fermée

Comme vous le savez sans doute, le principal inconvénient de la cuisine fermée réside dans le manque de convivialité. Imaginez un instant : votre amie Mathilde est sur le point de raconter à tous les invités comment elle a rencontré son nouveau compagnon quand le four se met à sonner. Quelle frustration ! Vous allez devoir abandonner une conversation passionnante pour éviter de brûler le repas.

Alors oui, vous pouvez demander de mettre la discussion sur pause. Certains invités vous proposeront même leur aide pour ne pas vous laisser seul·e trop longtemps. Néanmoins, vous allez vite vous lasser des aller-retour et vous finirez la soirée avec l’impression d’être passé à côté de vos proches.

Par ailleurs, dans les logements de petite surface, conserver une cuisine fermée peut donner une impression d’oppression, de promiscuité et de manque d’espace. L’absence de plan de travail suffisant pousse certaines personnes à tomber une cloison pour la remplacer par un îlot central doté de nombreux rangements.

À lire également : vivre à 4 dans un TINYLOFT de 25 m2

Enfin, dans de nombreuses maisons, la cuisine fermée paraît plus sombre. En effet, contrairement à la cuisine ouverte qui est baignée de lumière grâce à d’immenses baies vitrées par exemple, la cuisine fermée se compose généralement d’ouvertures plus petites et en nombre réduit. L’éclairage artificiel doit y être étudié avec une attention particulière, pour un plus grand confort d’utilisation.

Vous l’aurez compris, cuisine ouverte ou cuisine fermée, le choix va dépendre avant tout :

  • des personnes qui vivent dans la maison à optimiser ;
  • de la configuration de l’habitation.

Comprendre les besoins et les habitudes de vie de chacun conditionne la réussite d’un projet d’aménagement. Cette philosophie, nous l’enseignons, tous les jours au sein de l’École H.O.M.E qui forme les architectes d’intérieur de demain. Dans cette formation, le module « agencement cuisine » y est particulièrement développé ! Car OUI, le cœur de la maison, c’est bien la cuisine.

Télécharger le guide HOME

Téléchargez gratuitement le guide HOME :

10 questions à vous poser pour réussir votre projet

Alors, si vous avez un projet de rénovation de votre cuisine et que vous doutez encore sur la pertinence de l’agencement, faites appel à un HOMER® formé à l’École H.O.M.E. !

Et, si comme nous, vous êtes animés par l’idée de faire vivre en harmonie des individus sous le même toit, rejoignez-nous au sein de l’Atelier H.O.M.E.

Besoin d’être accompagné dans votre projet de rénovation ? Contactez-nous ici. Nous vous mettrons en relation avec le ou la HOMER® qui étudiera avec vous la solution la plus adaptée à votre foyer.

Et si cet article vous a plu, partagez-le et dites-nous en commentaire si vous êtes plutôt cuisine ouverte ou cuisine fermée.

Télécharger le guide HOME

Téléchargez gratuitement le guide HOME :

10 questions à vous poser pour réussir votre projet

[Web-conférence] Architecture d'intérieur :

7 clés pour vous lancer…et réussir !

Entrez simplement votre prénom et votre adresse e-mail pour réserver votre place pour la conférence en ligne gratuite

Votre inscription a bien été prise en compte