Maison zen et bienveillante : 17 trucs à connaître, 2e partie ! 2


Cet article est la deuxième partie de la série “17 trucs à connaître pour une maison zen et bienveillante”.

Dans la première partie, j’ai abordé les pièces à vivre et à partager : entrée, cuisine, salon, jardin et balcons.

Ici, nous allons aborder les pièces plus intimes, plus personnelles, même si elles doivent parfois être “partagées” : il s’agit de la salle-de-bain, des toilettes, de la chambre et du bureau.

Faisons le point sur les bases à connaître pour faire de ces pièces, des endroits agréables, où il fait bon se retrouver face à soi-même, se détendre ou se concentrer.

 

PARTIE 2 / LES PIECES INTIMES

 

5/ La sdb : un lieu pour prendre soin de soi

salle-de-bain-zen-2_thumb1

Le tas de linge sale qui déborde, les serviettes qui s’entassent les unes sur les autres, l’armoire à pharmacie pleine à craquer… Oubliez.

– Faites le tri dans votre armoire à pharmacie pour ne garder que l’essentiel. Ce qui vous resservira avec certitude. Classez par fonction. Triez régulièrement.

– Installez 1 support à serviette de bain par personne + 2 que vous laisserez libres pour vos invités. Si vous avez un radiateur sèche-serviettes, vous pouvez y suspendre des crochets pour y mettre plus de serviettes.

– Prévoyez un petit banc . On a toujours besoin d’un espace où s’assoir dans la salle-de-bain :  pour vous occuper de vos pieds, pour que vos enfants puissent s’habiller plus facilement.  Ce petit banc peut aussi être un coffre à linge-sale !

– Mettez une plante. Vous penserez facilement à l’arroser, dans cette pièce d’eau ! Elle apportera de la vie dans cet espace carrelé.

salle-de-bain-zen_thumb1

 

6/ Les toilettes : lieu clos

ARTY3_thumb1

C’est certainement la pièce la plus intime de la maison. Celle où vous pourrez enfin être seul(e) quelques minutes. Alors fermez-les ! Je veux dire : laissez-les fermés en permanence. Une vue sur des toilettes ouverts est certainement ce qu’il y a de moins énergisant dans votre habitation. C’est le premier geste simple à adopter pour une maison zen : laissez votre lunette abaissée et votre porte fermée.

Vous respecterez ainsi ce lieu d’aisances.

7/ La chambre : zone de repos

chambre-zen_thumb1

Elle est souvent aussi habitée par les fonctions bureau, zone de jeux, dressing… la chambre doit impérativement être pensée pour un rangement facile et une mise-en-valeur de la fonction DODO.

Placez une tête de lit. Cela peut tout simplement être une couleur au mur. Vous pouvez aussi opter pour un ciel de lit ou un lit à baldaquins. Cela peut être très contemporain !

– Préférez placer le lit de manière à avoir le “contrôle de la porte”: couché dans votre lit, vous ne devriez pas vous retourner pour voir la porte. Vous dormirez ainsi plus serein. En revanche, ne placez pas le lit pile face à la porte: vous pourriez avoir la sensation inconsciente d’être en position de sortir “les pieds par devant” (comme dans un cercueil) … très mauvais pour la qualité de votre sommeil !

– Dans les chambres d’enfants, et même de bébés, le lit pourra être un matelas posé à même le sol (sur un simple sommier), afin qu’il y aille de lui même et plus facilement. Evitez les lits à barreaux. Vos enfants ne doivent pas se sentir comme en cage. S’ils sont à même le sol, ils ne tomberont pas. Ils se sentiront libres de se reposer quand ils en ont besoin. Ils s’endormiront plus facilement en sachant qu’ils peuvent sortir quand ils se réveillent.

lit-au-sol-chambre-enfant_thumb1

Evitez les écrans, préférez un livre, et coupez le wifi avant de vous endormir.

– Achetez-vous un réveil à pile, et laissez votre téléphone loin de votre tête.

8/ Le bureau : propice à la concentration

bureau-zen_thumb2

Cette pièce peut être plus petite que les autres, elle ne doit pas en être moins confortable.

– Placez votre bureau face à une fenêtre : offrez-vous une “perspective”. Si cela n’est pas possible, vous pouvez accrocher un tableau représentant un paysage, juste au-dessus de votre bureau.

Un bureau clair et dégagé : le secret de votre concentration. Evitez les dizaines de post-it collés un peu partout, que vous ne voyez de toutes façon plus. Préférez un agenda ou un carnet dans lequel vous noterez les choses à faire.

– Faites la chasse systématique à tout ce qui traine sur votre bureau et qui ne devrait pas y être : attention, c’est le genre de zone “dépotoir” qui peut rapidement perdre sa fonction primaire !

– Les papiers : Ayez 3 bannettes : “à traiter”, “en cours”, et “à classer”.

– Dans “à traiter”, déposez les courriers dès réception après avoir jeté leur enveloppe, si vous avez une action à faire comme payer une facture par exemple.

– Dans “en cours”, gardez les documents que vous avez traité mais dont vous attendez une réponse

– Dans “à classer”, posez les documents dont vous n’avez plus besoin, et rangez-les dans leur classeur adéquat (factures, santé, banque, etc.) au moins 1 fois par semaine.

Avec cette méthode, il vous sera plus facile de dompter vos tracasseries administratives et ne plus vous laisser envahir par les papiers.

– Faites-vous une jolie bibliothèque. Donnez les livres que vous ne lirez plus, auxquels vous n’êtes pas attaché. Evitez les bibelots.

 

3e PARTIE : LES PIECES DE STOCKAGE

Aïe aïe aïe, les pièces de stockage ! Rien de moins « zen » qu’une buanderie, une cave, un grenier ou un garage ! Et pourtant, c’est plutôt essentiel de faire en sorte que l’idée même d’ouvrir la porte de ces pièces, ne projette pas une source d’angoisse :-) C’est ce que nous verrons ensemble dans le 3e article de cette série !

En attendant, si cet article vous a plu, PARTAGEZ-LE !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Maison zen et bienveillante : 17 trucs à connaître, 2e partie !