« ELLE arrive et ELLE va mettre tous les architectes et designers d’intérieur au chômage ! ELLE est capable de résoudre tous les problèmes de conception en quelques secondes seulement. » Mais qui se cache derrière cette terrible menace ? L’intelligence artificielle, bien sûr ! Depuis quelques mois, on ne parle que d’elle : dans les médias, dans les couloirs de bureau et même dans les repas de famille du dimanche midi ! Au cours de chaque débat, l’IA alimente beaucoup de peurs et de fausses croyances : la crainte d’une prise de contrôle totale, le remplacement des emplois par des robots, le dépassement de l’intelligence humaine, etc. Qu’en est-il dans le domaine de l’architecture d’intérieur ? Faut-il redouter les outils tels que Homestyler, Midjourney,  Planner 5D ou encore Interior AI qui promettent des résultats bluffants ? Dans ce nouvel article, nous vous donnons notre avis sur l’intelligence artificielle en architecture d’intérieur.

Pourquoi l’intelligence artificielle est-elle loin d’être une menace pour les architectes d’intérieur actuellement ?

Qui de mieux que ChatGPT pour répondre à une demande sur l’intelligence artificielle ? Partant de ce postulat, nous sommes allés poser la question suivante directement à l’intéressé : « Le métier d’architecte d’intérieur est-il menacé par l’IA ? » Nous vous passons tout l’argumentaire précédent et vous livrons la conclusion de sa réponse :
Ce que pense ChatGPT de l'utilisation de l'IA en architecture d'intérieur

Si ChatGPT le dit, c’est sans doute vrai, non ? Plus sérieusement, nous partageons bien évidemment cet avis et nous allons même encore plus loin : l’intelligence artificielle est incapable, à ce jour, de penser à la place d’un être humain.

C’est une imitation d’intelligence, mais ce n’est pas une intelligence.

Tout comme n’importe quel logiciel qui prétend porter le nom de « CAO » — Conception Assistée par Ordinateur — et qui n’est en réalité pas un outil de « conception », mais un outil d’illustration d’une conception née dans un cerveau humain.

À l’École H.O.M.E., nous connaissons bien ce problème de confusion entre la maîtrise d’un outil et une réelle expertise. C’est d’ailleurs pour cette raison que nous nous refusons à enseigner la maîtrise des logiciels, et que nous mettons tout notre focus sur l’apprentissage de l’intelligence de conception. 

Télécharger le guide HOME

Téléchargez gratuitement le guide HOME :

10 questions à vous poser pour réussir votre projet

Alors si l’intelligence artificielle base son acquisition d’intelligence sur des visuels de plans et 3D réalisés sans expertise… les réels experts de la conception intelligente ont encore de beaux jours devant eux.

Aucun outil ne remplacera jamais une compétence. Et les exemples ci-dessous vont vous le prouver.

En architecture d’intérieur, l’IA peut être considérée comme un outil efficace pour « faire du beau ». Si votre objectif réside dans le fait d’en mettre plein la vue à vos clients, alors oui, vous pouvez faire appel à des logiciels de conception d’espaces. Vous obtiendrez un rendu certes bluffant, mais vous constaterez, à coup sûr, d’énormes failles dans la pertinence du projet.
En effet, la présence d’un humain est indispensable pour restituer un travail abouti et pertinent. L’intelligence artificielle ne s’intéresse pas aux besoins des habitants. Elle ne fonctionne pas avec des sentiments. C’est un outil créé pour assister la réflexion. On ne lui demande pas de réfléchir, mais simplement de faire une synthèse de tout ce qu’elle a engrangé comme données, pour répondre à des requêtes très précises.
Pour étayer ces propos, laissez-nous vous présenter 2 situations qui mettent en lumière les limites de ces outils de conception.

1. Interior AI, ou la déco sans âme

Aménagement d'un salon par une intelligence artificielle

Vous voyez une différence, vous, entre tous ces « styles de déco » que vous propose Interior AI ? Non ? Et bien nous non plus.

La promesse était pourtant belle : partagez-nous une photo de votre pièce, et l’on vous propose 15 décorations différentes en quelques secondes ! Waaaaw ! Mais à quoi servent les décorateurs et les heures qu’ils perdent sur leurs moodboards ?

Bon… voilà le résultat. Que vous choisissiez le style industriel, végétal ou bobo chic, toujours le même mur blanc, le canapé au même endroit — toujours à peu près le même — et toujours le même éclairage, seuls la forme et la couleur de la suspension et l’emplacement des plantes semblent légèrement changer.

C’est ça, la déco et la créativité, vraiment ? Est-ce qu’on compte vraiment sur l’IA pour « trouver l’inspiration » ?

Excusez-nous, mais on a tout à coup envie de s’abonner à tout un tas de magazines déco pour retrouver « le goût du vrai », de la couleur et des matières ! Mais des références aussi !

Car oui ! Si l’IA est capable de vous générer des images sorties de nulle part… oubliez les références des canapés et luminaires ! Ils n’existent pas, haha. Débrouillez-vous. Tant pis pour l’inspi et la shopping list !

 

2. Les professionnels de la « décoration par IA »

Déco IA est une entreprise qui utilise le fameux logiciel Interior AI, pour proposer des services de « décoration par IA ».

Examinons les résultats mis en avant sur la page d’accueil de leur site avec le titre « Derniers rendus IA réalisés pour nos clients » :

Avant/après chambre adulte généré par une intelligence artificielle
Avant/après salon généré par une intelligence artificielle

Avez-vous remarqué un problème de pertinence entre l’état des lieux et la proposition par IA ? Mettons de côté le doute au niveau de la proposition de décoration.

Observez !

… Alors ?

Oui ! Absolument ! Les pièces ne sont pas les mêmes.

Dans la chambre, le mur du fond est plus étroit après qu’avant.

Et dans le salon, le nouveau faux plafond avec super rétroéclairage encastré… ne tient pas compte de la pente du toit présente dans la photo réelle. Sans parler de la porte-fenêtre, placée à l’origine à environ 60-80 cm du mur, qui s’est transformée en fenêtre complètement collée à l’angle du mur.

Mais lorsque l’on analyse ces avants/après, on peut aussi être en droit de se demander « QUEL ÉTAIT LE CAHIER DES CHARGES ? » Quel était le besoin du client ? Que n’aimait-il pas dans son intérieur, et vers quoi voulait-il aller ?

Car, si l’on ne comprend pas trop la différence avant/après dans la proposition de la chambre… Côté salon, on n’a pas l’impression d’être chez le même foyer avant/après.

Avant, on a besoin de 2 grands canapés positionnés autour d’une immense télévision allumée sur un match de foot.

Après… exit le match de foot, la télé a rétréci comme chez les Jivaros, elle est éteinte, posée sur un aquarium géant (est-ce que ça existe ce format d’aquarium ?). L’unique canapé a rétréci lui aussi et il n’est pas face à l’écran. En revanche, une ambiance pseudo-japonisante est apparue, avec un faux symbole japonais immense en toile de fond 😂

Bon, allez, cessons de douter, et laissons-lui encore une chance.

Que peut-on faire avec cette chambre qui n’a aujourd’hui qu’un grand mur blanc et trois ampoules dénudées ?

Projet avant/après chambre adulte par intelligence artificielle

Ah !

… Apparemment, la réponse est : RIEN.

Enfin… si ! On peut mettre un lit !

D’accord.

Merci, l’intelligence artificielle. On n’y aurait pas pensé.

3. AI Room Planner, la révolution râtée

Allons maintenant faire un tour chez un concurrent : AI Room Planner.

Même principe et même promesses : téléversez votre pièce, indiquez s’il s’agit d’une chambre, d’une cuisine ou d’une salle de bain, sélectionnez le style souhaité dans une liste, et hop ! notre intelligence artificielle se charge de relooker votre intérieur en quelques secondes !

Relooker, vous avez dit ?

Oui, oui ! Regardez bien.

Télécharger le guide HOME

Téléchargez gratuitement le guide HOME :

10 questions à vous poser pour réussir votre projet

Voyez-vous cette chambre à la décoration assez basique ? Vous allez voir, on va la transformer de façon RA-DI-CALE, en lui donnant un style ART NOUVEAU ! Vous êtes prêts ?

Chambre adulte et intelligence artificielle Room Planner

TADAAAAAAAM !

Alfonse Mucha, Hector Guimard ou Henri Sauvage* n’ont qu’à bien se tenir ! Heureusement qu’ils sont tous morts, sinon l’IA les aurait tués, c’est certain.

(*artiste et architectes Art nouveau)

4. Planner 5D, la promesse de conception d’agencement

Imaginez, vous êtes en pleins travaux, et tout à coup vous réalisez que vous ne savez pas quoi faire de cette grande pièce vide ni comment l’agencer.

Hop hop hop ! On ne vous juge pas, hein.

Même si c’est vrai que nous, on préfère concevoir avant les travaux. Mais pas de panique ! Planner 5D est là, et en quelques clics, vous allez avoir 3 propositions d’agencement variées et ultra-pertinentes.

On parie ?

Allez ! Regardez un peu ce grand séjour. Comment pourrait-on l’aménager ?

Avant/après pièce de vie par intelligence artificielle

Mmmmh… et bien, voilà, voilà. Est-on obligé de commenter ?

… Non.

Tentons maintenant avec une cuisine. Là, c’est certain, on aura de chouettes propositions variées et pertinentes, en termes d’agencement, de couleurs, de luminaires ! Allez ! Aujourd’hui, la pièce est vide.

Dis-moi, Planner 5D, comment puis-je agencer cette cuisine ?

Avant/après pièce de vie par intelligence artificielle

Hum… En termes de variations de proportions… on reviendra. L’implantation est toujours la même, et les couleurs inexistantes. Quant aux luminaires, placés de façon aléatoire et sans aucune logique…

La source d’inspiration artificielle est décidément catastrophique.

Quel architecte d’intérieur digne de ce nom peut se permettre de proposer un tel projet à ses clients ?

Certainement pas un architecte d’intérieur formé à l’École H.O.M.E., en tous cas !

💡 Si vous êtes intéressé par la thématique de l’aménagement de la cuisine, nous vous invitons à lire cet article : « 7 astuces de génie pour une cuisine super fonctionnelle »

Bref…

L’intelligence artificielle a encore beaucoup de choses à apprendre avant de vouloir rivaliser avec les architectes d’intérieur, et elle ferait bien de venir faire un tour dans notre grande bibliothèque de cas d’école réels, pour se former. Mais heureusement, ça, ça n’est pas possible.

Parce qu’un des ingrédients clefs pour apprendre l’intelligence de conception, c’est l’expérience de vie réelle :

  • Celle qui nous permet de comprendre le principe d’ergonomie du quotidien.
  • Celle qui nous enseigne ce qu’on aime et ce que l’on n’aime pas, ce qui est bon pour nous ou ce qui ne l’est pas, ce qui nous unit ou ce qui nous met en désaccord.
  • Celle qui nous permet de comprendre toutes les contraintes d’un espace, parce qu’on est capable de déterminer à quoi sert cette gaine technique ou si ce mur est porteur.

Vous l’aurez compris, l’intervention d’un professionnel de l’architecture d’intérieur est irremplaçable et sera difficilement remplaçable, même en comptant sur la démultiplication « d’intelligence » de l’IA. Son analyse de la situation, des contraintes du bâti et des besoins des habitants assure un travail de qualité à l’ensemble de ses clients.

Pour autant, voyons dans une deuxième partie, comment l’IA peut venir agrémenter le métier d’architecte d’intérieur.

Comment utiliser l’IA en architecture d’intérieur ? (de façon pertinente)

Nous venons de le voir, l’intelligence artificielle ne peut pas gérer seule un projet d’optimisation de l’espace de A à Z. Néanmoins, combinée à l’intelligence humaine, elle peut aider l’architecte d’intérieur dans la réalisation de certaines tâches.

Modéliser et traduire en visuel des espaces intérieurs imaginés par l’humain

La modélisation et la proposition de transformations esthétiques représentent, aujourd’hui, l’une des principales utilisations de l’intelligence artificielle en décoration d’intérieur. Il s’agit pour l’outil de proposer des projets d’aménagement, des idées d’ameublement, de décoration ou de home staging.

C’est l’usage revendiqué par les influenceurs-instagrammeurs et autres tiktokeurs qui voudraient nous faire croire qu’il est si simple de se passer désormais d’un architecte d’intérieur. La preuve dans un Reel de 30 secondes : j’uploade ma photo de pièce vide, je sélectionne le style souhaité : « style bohème ! » « style industriel ! »… et hop !

… Et hop, oui. Et hop, une décoration artificielle avec des mobiliers et des papiers peints qui n’existent pas. Et maintenant, débrouille-toi avec ça pour ta shopping-list, haha.

En revanche, utilisée par de vrais professionnels de la décoration, l’IA peut être un véritable outil artistique au même titre qu’un pinceau, pour traduire une idée imaginée.

C’est dans cette intention que Aude Jolijour, décoratrice et photographe, propose régulièrement sur son compte Instagram, des intérieurs totalement imaginaires avec le hashtag #mesintérieursimaginaires. Ces intérieurs ont été créés avec l’intelligence artificielle, mais leur conception a été dictée par la créativité de l’artiste et des indications précises données à son logiciel d’IA Midjourney.

Et le résultat est assez bluffant. L’IA, mis dans les mains d’une vraie professionnelle de la décoration, n’a plus rien à voir avec les exemples vus ci-dessus.

Ces visuels, aussi réalistes qu’irréels, semblent issus d’un monde parallèle, bohème, toujours très coloré, très fleuri, très feutré et avec de très grandes hauteurs sous plafond et d’immenses fenêtres. On est bien dans l’univers d’Aude Jolijour. On reconnaît parfaitement « sa patte ».

Utilisée ainsi, l’intelligence artificielle est un formidable outil d’expression artistique et d’inspiration.

Réaliser un relevé de métré et un plan d’état des lieux précis

Tous les professionnels de l’agencement d’espace le savent : le relevé de mesures, c’est un point clef. Des mesures mal prises, des cotes manquantes, des plans conçus sur un plan d’état des lieux imprécis ou faux, c’est la catastrophe assurée au moment du chantier.

Pourtant, il n’est jamais enseigné dans les formations en architecture d’intérieur ! Pourquoi ? Mais tout simplement parce qu’on ne va jamais sur le terrain, en école d’architecture d’intérieur !

C’est pour cela que ce point-là constitue le tout premier module de l’Atelier H.O.M.E. Nos élèves apprennent, avant toute chose, à analyser un espace, faire un relevé de métré précis et un plan d’état des lieux JUSTE.

Et c’est pour cela que nos partenaires de travail (artisans ou architectes) adorent collaborer avec des architectes d’intérieur formés à l’École H.O.M.E.

Mais un relevé de métré et un plan d’état des lieux bien réalisés, cela représente des heures et des heures de travail ! Et depuis peu, de nouveaux outils voient le jour, capables de mesurer précisément et photographier une pièce à 360° en moins de 5 minutes par pièce. C’est une avancée considérable et un gain de temps inestimable, sur une tâche qui est certes indispensable, mais qui n’est pas le cœur de métier et de créativité de l’architecte d’intérieur.

Chez H.O.M.E., nous avons fait le tour de ces outils, comme :
  • Le lidar présent sur les iPhone pro et iPad pro récents, à utiliser avec l’application Canvas (ne pas confondre avec l’application Canva qui n’a rien à voir).
  • Moasure qui est un outil plutôt fait pour mesurer des terrains.
  • iMapper qui reste LE meilleur outil à ce jour, le seul capable d’assurer une vraie fiabilité et une vraie précision dans ses mesures, y compris dans l’épaisseur des murs et des poutres.

Au sein du Réseau HOMER ©, nous avons tellement aimé le boîtier iMapper que nous sommes allés à leur rencontre pour négocier un tarif spécial pour tous les adhérents au Réseau HOMER©.

Nous en sommes persuadés : cet outil est un investissement intelligent, car il nous aide dans la réalisation d’une tâche indispensable qui doit être réalisée de façon totalement fiable, mais qui n’est pas une tâche où notre créativité et notre intelligence de conception est requise. Ainsi, nous pouvons enfin nous consacrer à notre « zone de génie » en travaillant sur des plans d’état des lieux fiables et réalisés sans sueurs.

Attention cependant, encore une fois, cet outil n’est pas totalement magique et même si son utilisation est simple il faut tout de même avoir des réflexes professionnels et des interventions humaines, pour avoir des plans et des coupes parfaits. C’est un super-assistant, mais pas un remplaçant.

Et encore une fois : AUCUN OUTIL NE REMPLACERA JAMAIS UNE COMPÉTENCE. L’outil est un facilitateur de tâches pénibles, mais il ne peut être utilisé de façon pertinente par quelqu’un qui n’a pas la compétence de faire ce que propose l’outil.

Illustrer un avant/après coaching déco

En revanche, s’il est bien un domaine dans lequel l’intelligence artificielle excelle, c’est celui des projets photo avant/après.

Télécharger le guide HOME

Téléchargez gratuitement le guide HOME :

10 questions à vous poser pour réussir votre projet

Pour cela, rien de plus simple :

  1. Vous prenez une photo de votre cuisine par exemple ;
  2. Vous changez la couleur ;
  3.  Vous choisissez une nouvelle crédence ;
  4. Vous modifiez la forme des poignées…

… et hop, vous obtenez un rendu tout à fait correct. Dans ce cas-là, l’intelligence artificielle n’a pas besoin de réfléchir, de penser ergonomie, d’anticiper les désirs des habitants. Elle se contente de modifier l’aspect et ça, elle sait très bien le faire.

Ne lui demandez pas de vous aider à concevoir une cuisine plus ergonomique et adaptée à vos besoins… mais pour un petit coup de relooking, hop ! Vous aurez quelques pistes d’inspiration de ce que ça peut donner. Ensuite, charge à vous d’aller trouver la bonne peinture, les bons matériaux, et les bonnes poignées ;-)

Visualiser un projet avec la réalité augmentée

Selon le site futura sciences, la réalité augmentée désigne une interface visuelle, en 2D ou en 3D, qui vient enrichir la réalité en y superposant des informations complémentaires.

Dans un premier temps, la réalité augmentée s’est fortement développée dans le domaine des jeux vidéo. On la retrouve aussi dans l’éducation, la médecine, l’industrie et la formation où les élèves apprennent de nouvelles procédures en conditions réelles.

En ce qui concerne l’architecture et le design d’intérieur, cette technologie permet aux clients de se projeter dans leur maison après travaux. Munis d’un casque spécialisé, ils peuvent observer le rendu du projet grâce à une vision à 360° et demander directement certaines modifications.

Certains professionnels vous diront que c’est un outil intéressant pour :

  • se démarquer et sortir du lot ;
  • limiter le nombre d’allers-retours avec les clients ;
  • être perçu comme un architecte d’intérieur moderne et innovant.

De notre côté, nous avons tendance à privilégier le contact humain et la réflexion en collaboration avec nos clients, plutôt que les paillettes plein les yeux en les plongeant dans un univers que l’on aurait entièrement créé sans eux et dont nous attendrions de leur part la validation avec un casque sur les yeux.

Au démarrage d’un projet, nous passons tout le temps nécessaire à comprendre les attentes et les besoins de nos clients. Cette évaluation en profondeur nous permet de soulever et d’anticiper des besoins et problématiques futures non énoncés par les clients, et de viser juste dans nos propositions.

Ensuite, nous aimons plonger avec nos clients dans l’univers d’un plan détaillé dessiné à la main, qui permet aisément d’imaginer la circulation et les usages au quotidien. Car oui ! Nous restons persuadés que le dessin à la main reste la plupart du temps le meilleur outil de traduction d’une idée : le plus simple, le plus facile, le plus rapide, et le plus rentable !

C’est pourquoi nous privilégions toujours dans nos enseignements, au sein de l’École H.O.M.E, l’apprentissage de l’intelligence de conception à la main : pour se libérer de tout filtre entre le cerveau et le plan.

D’ailleurs, si vous souhaitez apprendre à dessiner un plan en perspective à la main, nous vous conseillons la lecture de cet article.

Faciliter les études liées aux aspects techniques

Dans le numéro 54 de la revue « Constructif » éditée en 2019 par la Fédération Française du Bâtiment, Quentin Pannisod indique que « des projets s’attaquent à la génération de réseaux d’électricité, chauffage, ventilation et climatisation à partir de maquettes numériques du bâtiment. »

Dans ce cas-là, l’intelligence artificielle permet aux architectes de gagner du temps dans l’énumération et la gestion des contraintes techniques du projet.

Ainsi, certains logiciels ont aujourd’hui la possibilité d’étudier la circulation de l’air dans une pièce dans le but d’optimiser le chauffage, mais aussi le refroidissement de l’air.

Maintenant, vous comprenez que l’intelligence artificielle :

  • est une menace pour ceux qui ont tout misé sur la maîtrise d’utilisation d’un logiciel de 3D photoréaliste, se concentrant plus sur le rendu visuel que sur la pertinence de conception.
  • n’est pas une menace pour les professionnels ayant préféré miser sur une formation à l’intelligence de conception, comme celles proposées au sein de l’École H.O.M.E.

Certes, il s’agit d’une technologie qui progresse rapidement, mais, sans l’intervention d’un professionnel capable d’une réflexion pointue prenant en compte à la fois la maîtrise de l’espace et la compréhension des humains pour lesquels on conçoit, elle manque cruellement de pertinence.

C’est pourquoi, à l’École H.O.M.E, nous continuons de former des passionnés d’architecture d’intérieur à l’optimisation de l’espace, à la compréhension des enjeux techniques du bâti et de l’impact de l’agencement d’espace sur les relations entre cohabitants, ou entre habitants et habitat.

Nous en sommes persuadés : l’intelligence artificielle est un outil à considérer et à utiliser comme un assistant, plutôt qu’à regarder comme une menace pour notre métier.

L’évolution est en marche. Concentrons notre énergie au bon endroit en devenant meilleurs là où l’IA ne pourra jamais nous remplacer !

Envie d’en savoir plus sur l’Atelier H.O.M.E ? Découvrez sans plus tarder notre formation en architecture d’intérieur à distance.

Sources :

Site decoia

Site Planner 5d

Site Decorilla

Télécharger le guide HOME

Téléchargez gratuitement le guide HOME :

10 questions à vous poser pour réussir votre projet

[Web-conférence] Architecture d'intérieur :

7 clés pour vous lancer…et réussir !

Entrez simplement votre prénom et votre adresse e-mail pour réserver votre place pour la conférence en ligne gratuite

Votre inscription a bien été prise en compte