Apprendre l’architecture d’intérieur : l’essentiel ne s’apprend pas à l’école ! 1


Si vous lisez ces lignes, vous faites probablement partie des personnes qui ont compris l’importance de reprendre en main son habitat.
Vous avez compris l’importance d’un habitat sur-mesure et ergonomique pour :
– vous simplifier la vie
– avoir une sensation de plus d’espace
– être mieux organisé,
– se sentir bien chez soi
– se sentir bien en-dehors de chez soi

Pourquoi et COMMENT apprendre l’architecture d’intérieur ( et combien coûte les études)

J’ai moi-même longtemps vécu dans des espaces mal conçus, mal aménagés, et j’ai pu ressentir à quel point cela impactait sur mon moral au quotidien.
J’ai lu des centaines de livres et magazines, vu des milliers de pages internet, et j’ai même fini par intégrer une école à 6000€ l’année scolaire (cursus sur 3 ans), pour apprendre l’architecture d’intérieur. Et certaines écoles vous proposeront un cursus sur 5 ans à 9 à 11.000€ l’année scolaire : oui, oui ! Sans compter bien sûr, le matériel scolaire : ordinateurs puissants, logiciels, crayons, carnets à dessin, aquarelle, matériaux pour réaliser les maquettes, impressions couleur de books, de plans, et d’affiches format A0, impressions 3D…
Alors est-ce qu’en investissant 60.000€ dans ces études on devient le meilleur architecte d’intérieur au monde ? Celui qui comprend vraiment les problèmes de fond ? Qui saura parfaitement comprendre les besoins de son client, les problématiques des corps de métier, se mettre dans la peau du futur habitant ?
triangle-dactivit_thumb1_thumb.jpg  PLANCHE-INSPI-1_thumb2_thumb.jpg

L’essentiel du métier ne s’apprend pas à l’école

 La réalité, ce que j’ai fini par comprendre, c’est que l’essentiel ne s’apprend pas à l’école !
Aucun architecte d’intérieur ne pourra contredire ces faits.

Savez-vous, par ailleurs, qu’il n’est pas obligatoire d’avoir suivi un cursus scolaire diplômant pour être décorateur ou architecte d’intérieur ?

L’école apprend la partie théorique : l’histoire de l’art, du design, et de l’architecture, les normes, les logiciels, le dessin, quelques matériaux, notions de mélange des couleurs, mise en valeur d’un bâtiment …
L’école n’apprend pas l’expérience du chantier, l’école n’apprend pas le relationnel humain, l’école apprend peu les règles de l’ergonomie, la sensibilité et l’intelligence de conception au-delà des NORMES du bâtiment … ou au-delà d’une volonté de design extraordinaire sans aucune notion de budget.

 Croyez-le ou non, après 3 ou 5 ans d’études, vous n’aurez pas appris à réaliser un simple relevé de mesures !

Comment réaliser un métré - Extrait de la future formation H.O.M.E

Comment réaliser un métré – Extrait de la future formation H.O.M.E

Pendant 3 ou 5 ans, vous aurez passé des années la tête penchée sur un cahier, un plan, ou un écran d’ordinateur, et jamais vous n’aurez pris en main un mètre, jamais vous ne serez allé visiter un chantier pour comprendre comment se pose un carrelage, un plaque de BA13, à quoi ressemble un réseau de gaines électriques. Jamais vous n’aurez mis la tête sous un évier pour comprendre la plomberie très simplement.

Vous ne connaîtrez d’ailleurs jamais les problématiques d’agencement du cuisiniste : comme c’est TRISTE … – parole d’une ancienne cuisiniste qui a vu défiler des plans d’architecte, d’architecte d’intérieur, et de décorateurs – …

Jamais vous n’aurez tenté de comprendre les problématiques bien particulières d’une famille, jamais vous ne vous serez intéressé à la personnalité des individus, à leurs besoins personnels, et à la façon dont plusieurs personnalités peuvent cohabiter en harmonie.

L’essentiel, je l’ai appris en développant ma sensibilité, au contact des clients sur des centaines de chantiers, (en travaillant pour des cuisinistes et à mon compte), et dans mon propre appartement, en observant ma famille évoluer dans mon “laboratoire d’expériences”.
Je l’ai appris en m’intéressant à toutes les sciences, tous les arts, qui gravitaient autour de l’étude de l’agencement : design, ergonomie, feng-shui, art du rangement, mais aussi pédagogie montessori pour faciliter l’apprentissage de la vie des plus petits, tout comme de leurs parents … et avant tout, l’art de l’écoute.

Dans la peau de l’Habitant

J’ai appris que l’architecture d’intérieur seule : un plan, et une belle décoration, n’était pas suffisante. Il fallait intégrer au cœur de tout ça, une notion bien souvent occultée des magazines, des livres, et même, des cours à l’école : cette notion, c’est la notion d’HABITANT et de CO-HABITANTS. Des êtres humains, qui organisent un foyer, et qui vivent plus ou moins en harmonie : avec eux-mêmes, ou en foyer.
Lorsque je me suis installée à mon compte, j’ai immédiatement développé cet intérêt pour l’humain en le plaçant au cœur de chaque étude. Cette façon de travailler m’a permis de rhabiller en sur-mesure des dizaines de foyers, et ma plus grande fierté, mon plus grand bonheur, est ce sentiment d’avoir contribué à changer leur vie. (oui oui : rien de moins.)
 Chantier-repartir-de-zro_thumb.jpg chambre-Matthieu-1.jpg

Ma méthode de travail

Pour cela, j’ai développé une méthode de travail bien particulière, incluant
  • une étape très importante pour comprendre [VRAIMENT] les besoins avoués et non avoués de mes clients, 
  • un travail de prises de décisions “en entonnoir” pour vivre la transformation de son habitat de façon sereine, sans aucun doute au moment du chantier ou pire, après le chantier…
  • un travail de changement en profondeur, jusqu’à l’étude de la façon de ranger ses affaires et d’organiser ses placards.
Face à une demande de plus en plus grande de la part de mes lecteurs, j’ai décidé de passer à l’action : faire connaître cette méthode. Mais aussi et surtout, transmettre tout ce que je n’ai pas appris à l’école.

Chacun est unique.

Vous vivez peut-être seul, peut-être en couple, en famille, en famille recomposée… Et pourtant, la force de cette méthode, est qu’elle est universelle et applicable par tous.

Un processus de travail, étape par étape.
Une maîtrise de différentes approches d’agencement et de décoration, pour être bien chez soi.
agencement-sdb

Comment vous transmettre la pratique de mon métier

En revanche, transmettre cette méthode est un gros travail de remise en question tant mon champs de connaissances et d’intérêts est large.

Cette formation sera aussi bien destinée à des particuliers, qu’à des professionnel(le)s souhaitant se perfectionner sur certains points.

La première version de cette formation sera proposée début 2017.

Pour cette première, je cherche une communauté de “early adopters” qui m’aideront à mettre en place cette formation en m’indiquant leurs problématiques, leurs centres d’intérêts, et leurs plus grandes attentes !

Si vous êtes dans un des cas suivants : 
  1. Vous avez envie de réagencer et redécorer votre maison, vous avez plein d’idées, mais vous ne savez pas par où commencer
  2. Vous avez le projet de construire ou rénover une maison, et vous souhaitez avoir la maîtrise de l’agencement de votre espace et de votre chantier, mais vous n’avez pas totalement confiance en vous
  3. Vous avez toujours rénové et redécoré seul(e) vos différentes habitations, vous avez souvent aidé vos ami(e)s, et vous rêveriez d’en apprendre encore plus pour avoir encore plus la maîtrise de vos chantiers, et pourquoi pas, vous reconvertir dans ce métier;
  4. Vous êtes architecte / vous êtes décoratrice, et vous sentez qu’il vous manque des notions (agencement, cuisine, sdb, dressings, design de mobilier sur-mesure, gain-de-place, matériaux et couleurs, relations clients ? / entrepreneurs ?) que vous n’avez pas appris à l’école, et vous sentez parfois handicapé(e) dans votre travail …

Inscrivez-vous ci-dessous à la liste d’attente pour participer à la construction de cette formation.

Je tiens à connaître votre histoire et vos problématiques pour être certaine de répondre totalement à vos attentes. Cette formation devra être la votre : celle qui vous manque. C’est pourquoi je souhaite également d’avoir votre ressenti sur le programme proposé et la meilleure formule. Laissez-moi vos coordonnées dans le formulaire juste en-dessous : je vous contacterai personnellement pour la suite ! 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Apprendre l’architecture d’intérieur : l’essentiel ne s’apprend pas à l’école !

  • Chantal

    Bonjour Maïlys,
    Est-ce que je dois me réinscrire ? Tu m’as déjà contactée par téléphone en décembre.
    L’aventure de tes amis basques est tout simplement incroyable Félicitations ! Mais je crois que comme tu le dis c’est un tout. Je veux dire par là, que le couple s’entend certainement très bien. Cette réussite est le fruit d’un travail plus profond, à mon avis ❤. On perçoit la sérénité, le soutien et l’intérêt que chacun porte à l’autre. Très beau témoignage !
    Reçois aussi tous mes voeux de très bonne année !
    A très bientôt.
    Chantal