MEUBLES EN BOIS A FABRIQUER SOI-MÊME – par Nathalie Boisseau 1


Note : Cet article fait partie de la rubrique “Ma bibliothèque”.

Vous y trouverez régulièrement des chroniques de livres que j’ai apprécié et qui m’inspirent dans mon quotidien de designer architecte d’intérieur.

meubles en bois à fabriquer soi-même

 

Je ne me souviens plus exactement comment j’ai découvert le blog de Nathalie Boisseau, mais je dois avouer que j’ai immédiatement adhéré à 200%.

Cette créative hors pair offre, sur Esprit Cabane, un regard particulier sur l’environnement, l’architecture , le design de meuble, la décoration, le bricolage, les produits ménagers… et tout ce qui concerne la maison.

Son univers me parle particulièrement, puisque c’est celui de “l’écologie facile”.

Autant dire qu’avant même de recevoir son livre “Meubles en bois à fabriquer soi-même”, je me doutais qu’il y aurait peu de chances pour que je sois déçue. Sa lecture a dépassé mes espérances !

Pourquoi j’ai voulu ce livre

Ça fait déjà plusieurs années que je fabrique des meubles en autodidacte. La raison pour laquelle je me suis mise au bricolage, c’est parce que je conçois du mobilier qui n’existe pas dans le commerce. Tout d’abord, parce que j’aime répondre avec exactitude à MES problématiques, celles de mes enfants, ou à celles de mes clients. Par ailleurs, parce que je ne supporterais pas de vivre dans un show-room de kit industriel fabriqué aux 4 coins de la planète. J’aime que l’environnement que je crée ait un sens.

cuisine dinette optimise mon espace

Mais il faut bien l’avouer : question conception / optimisation d’espace, je sais faire, mais question bricolage, mon niveau technique est proche de zéro. Je scie, je visse, je colle, mais je n’ai pas forcément les bons outils, les bonnes techniques, et je m’agace souvent. Au final j’arrive toujours à être satisfaite, mais avouons-le, quand les outils sont entre mes mains, ça tient presque du miracle Clignement d'œil (Si, si ! c’est MOI qui ai fabriqué cette cuisine-dinette pour ma fille ! Question conception elle est au top ! Mais alors question méthode de construction, c’est pas toujours très orthodoxe !)

Je me suis dit qu’un peu de technique ne me ferait pas de mal, et au vu de la qualité des articles de Nathalie Boisseau, j’ai pensé qu’elle aurait 2 ou 3 trucs à m’apprendre …

Par ailleurs, ayant déjà dans ma bibliothèque, plusieurs ouvrages des Editions Eyrolles , cela m’a conforté dans ma confiance.

formation bricolage

 

Pourquoi Nathalie Boisseau a écrit ce livre

 

Nathalie Boisseau

En fait, Nathalie a rédigé ce livre dans l’optique de proposer ”un intérieur sain, des meubles en vrai bois, design, économiques, et écologiques” . Un beau programme, à l’heure du “raz-le bol du tout industriel et de la vague montante du DIY !”. Je me suis tout-à-fait retrouvée dans cette description !

Nathalie n’est pas une professionnelle de l’ameublement. Son truc, c’est “l’écologie pratique”. Elle a donc voulu faire, de cet ouvrage, un guide pour les super-débutants. Avec la liste du matériel à acheter, des explications claires, des schémas et photos à l’appui. Toutes ses créations sont donc, volontairement, simples à réaliser, et peu coûteuses.

fabriquer-ses-meubles   meubles-en-bois-a-fabriquer-soi-meme

Le petit plus de Nathalie, c’est le design de ses créations (tendance scandinave, sobres et légèrement fantaisistes) et sa conscience écolo, présente dans tout ce qu’elle fait.

 

Savoir choisir son bois

Saviez-vous que les meubles industriels que vous achetez en kit, fabriqués en mélaminé, sont toxiques ?

Le mélaminé, c’est de l’aggloméré, recouvert d’une couche de mélamine.

La mélamine, c’est une résine thermodurcissable, appréciée des industriels pour ses propriétés de dureté exceptionnelle et de résistance aux chocs, à l’abrasion, à la lumière et à la chaleur. C’est le succès du “Formica”  dans les années 50. Cette même mélamine est aussi très utilisée pour la vaisselle bébé et camping, et commence aujourd’hui à être décriée par les professionnels de santé.

Mais sous ce mélaminé utilisé pour construire vos caissons de placards, le bois utilisé, c’est de l’aggloméré.

C’est quoi, l’aggloméré ? C’est un panneau de particules de bois, autrement dit des miettes, des déchets, de la “grosse sciure”, compactés avec un liant synthétique à base de résine d’urée-formol. Autrement dit, avec de la colle.

Que vous achetiez du “mélaminé” ou du “stratifié”, sous ces revêtements, c’est le même aggloméré. La différence, c’est simplement le revêtement : une seule feuille de papier décor trempé dans de la résine pour le mélaminé, contre plusieurs feuilles empilées en “strates” pour le stratifié.

Lorsque vous achetez un meuble “industriel” (fabriqué en usine : tous vos distributeurs de kit préférés, mais aussi vos cuisinistes, etc.), vous achetez donc toujours (sauf s’il est spécifié 100% bois massif), soit de l’aggloméré, soit du Médium (ou MDF).

Le médium, c’est ce panneau tout lisse, idéal pour vos meubles laqués : ce sont des fibres de bois mélangées avec de la colle en grande quantité.

 Le problème de ces panneaux et de ces colles, c’est qu’il dégagent, au quotidien, des formaldéhydes qui, parmi tous les polluants, sont les plus alarmants, nous explique l’auteure. Il ont été classés comme “cancérogènes certains” par le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC) en juin 2004, et sont accusés d’être à l’origine de rhinites, asthme, dermatites de contact, ou allergies.

Ils sont donc particulièrement à proscrire des lieux dans lesquels évoluent les enfants, dont le système respiratoire est en développement, conseille Nathalie Boisseau qui donne plus de détails sur les normes à vérifier lors de vos achats.

Elle nous propose ensuite d’apprendre à sélectionner du bois local, provenant de forêts gérées durablement, en nous expliquant les différents labels à vérifier.

Enfin, Nathalie Boisseau nous propose une sélection de bois respectueux de l’environnement et peu émissifs en COV (Composés Organiques Volatiles).

meubles en bois à fabriquer soi-même

J’ai été agréablement surprise de découvrir, par exemple, que l’OSB en faisait partie ! En effet, ce panneau de bois reconstitué, à base de bois déchiqueté en lamelles, est pressé et collé à base de cire et d’une résine ne dégageant pas de formaldéhyde. L’avantage, c’est son très faible coût, sa solidité, et son look “brut” qui, détourné de sa fonction première (généralement utilisé pour faire des caissons de coffrage), peut vraiment donner du style à votre intérieur !

étagère osb

Le matériel nécessaire

Vous serez surpris de découvrir que vous avez déjà quasiment tout chez vous. Mais vous découvrirez aussi quelques outils simples et peu coûteux que vous n’auriez jamais pensé à acheter, tout simplement parce que vous ne connaissiez pas leur utilité. Rapidement, Nathalie fait l’inventaire de sa caisse à outils, en détaillant pour chaque outil, son utilité : à quoi ça sert, et comment on s’en sert. Génial.

outils pour fabriquer ses meublesoutils pour fabriquer ses meublesoutils pour fabriquer ses meubles

Personnellement, j’ai découvert : le jeu de chasse-clou (très utile quand on démonte les palettes, ou pour faciliter la pose de clous très étroits), la scie à araser (pour faire des découpes précises et scier des tourillons qui dépassent d’une planche),  et le kit de perçage pour les vis biaises (un guide génial pour réussir à visser de manière invisible ! J’en avais déjà entendu parler, mais sans jamais avoir sauté le pas de m’équiper.)

Après les outils, vous apprendrez ensuite la quincaillerie (saviez-vous qu’il existe 2 types de vis cruciformes ?), et le matériel de finition (pour poncer, peindre, vernir … avec le bon matos !)

Les techniques

C’est la raison essentielle qui m’a poussée à acquérir ce livre. Je n’ai pas été déçue.

P_20160710_130324  P_20160710_130415

Nathalie détaille les techniques d’assemblage :

  • par vis,
  • vis biaises,
  • tourillons,
  • avec une méthode “pas à pas” et des astuces pour bien utiliser les outils, apprendre à cacher des vis …

Vous apprendrez ensuite la bonne technique pour :

  • démonter une palette : un bois de récup’ précieux et très tendance !
  • scier plusieurs morceaux de bois à la même dimension : indispensable, quand on fabrique soi-même ses meubles !
  • Scie égoïne, scie sauteuse, scie cloche : Quelle scie utiliser pour quelle découpe, et comment ? (Pas étonnant que mes découpes soient toujours aussi imparfaites ! la prochaine fois, j’utiliserai ma scie égoïne !)
  • vérifier l’équerrage,
  • chanfreiner les arrêtes (si vous ne savez pas ce qu’est un chanfrein, vous l’apprendrez aussi !) …

P_20160710_130624  P_20160710_130745_1

Les finitions

La partie la plus agréable du travail, pour moi ! Mais avec un peu de technique, c’est forcément plus facile … pour un résultat au top !

appliquer du vernis

Dans cette rubrique, Nathalie précise les différents types de finitions : vernis, peinture, cire, en expliquant leur composition, leur mode d’application, et elle nous apprend même à les sélectionner, en repérant les écolabels !

Les meubles

C’est certainement la principale raison pour laquelle les lecteurs de ce livre l’ont acheté. Voici enfin, une série de 12 meubles très différents, designés par l’auteure, que l’on peut fabriquer soi-même en suivant pas à pas une explication très méthodique, composée de :

  • la liste des panneaux de bois et quincaillerie nécessaire
  • les outils nécessaires
  • les techniques à utiliser
  • les plans, les découpes à réaliser, les assemblages, puis les finitions étape par étape, avec photos, texte, et schémas à la clef.

Ces meubles sont classés par ordre du plus simple au plus “complexe”, pour vous permettre de progresser tranquillement.

fabriquer-commode

Vous apprendrez ainsi à réaliser :

  • des étagères cube
  • un banc coffre
  • un tabouret en palettes
  • un bureau d’enfant
  • une table basse (magnifique! )
  • une bibliothèque en panneau OSB
  • Une console vintage
  • Une autre bibliothèque
  • un meuble vasque (génial !)
  • un buffet haut
  • une armoire pour enfant
  • une commode neuf tiroirs.

comment fabriquer un banc coffre

J’ai adoré le programme, et pour cause :

  • J’ai un mur d’étagères cube dans mon salon
  • son banc coffre est idéal dans une entrée
  • bureau d’enfant : un de mes prochains chalenges
  • la technique de sa table basse en palettes va me servir pour réaliser prochainement une table de repas sur le même principe
  • Son meuble vasque à réaliser sur-mesure est idéal pour s’adapter parfaitement aux dimensions de votre sdb, et sa sobriété est émouvante
  • sa commode 9 tiroirs est exactement ce qu’il faut pour ranger ses habits selon la méthode Konmari !

Ce que j’ai aimé dans ce livre

Faut-il que j’en rajoute ? J’ai apprécié son approche pas à pas, avec une introduction très intelligemment pensée, pour passer du statut de “bricolo niveau zéro” à “consommateur et bricoleur averti”.

J’ai aimé sa méthode très complète, et la façon qu’elle a de nous amener petit à petit à dépasser nos limites.

Enfin, j’ai aimé que ce livre serve aussi aux créateurs comme moi, qui n’ont pas forcément envie de “recopier” en copie conforme, mais qui peuvent s’inspirer de ses créations pour en créer d’autres.

Ce que j’ai moins aimé

Pardon … j’aurais bien aimé trouvé un truc qui pêche, pour pas qu’on croie que j’ai été payée pour écrire cet article, mais … non vraiment, je ne vois pas.

Le prix, peut-être ? C’est ce qu’on dit généralement quand on ne trouve rien d’autre …

24.90€ : certes, ce n’est pas un livre de poche, mais très honnêtement, au vu de la qualité du contenu – et de l’édition – , c’est un investissement qui vaut largement la peine, comparé aux dizaines et même centaines d’euros que j’ai perdu en me trompant et en recommençant, dans mes sessions bricolage !

Dans votre bibliothèque

Ce n’est pas le premier livre que j’achète dans cette thématique. Je peux donc en témoigner : si vous aussi vous voulez vous mettre à bricoler un peu plus sérieusement, c’est assurément LE livre qu’il vous faut pour commencer. C’est la raison pour laquelle j’ai voulu démarrer cette chronique “Ma bibliothèque” par cet ouvrage !

Voici le lien pour le feuilleter et le commander : en passant par ce lien, vous signalez au vendeur que c’est moi qui vous l’ai fait découvrir. C’est important pour moi de savoir si je vous ai convaincu(e) ou non, alors merci de jouer le jeu : pas pour la micro-commission que je vais récupérer (je sais bien que vous venez ici pour du contenu qualitatif, gratuit, et sans autre arrière-pensée que celle de vous aider sincèrement), mais aussi et surtout, pour m’assurer de la pertinence de mes propositions.

Régalez-vous !

Une formation complète pour apprendre à bricoler, avec un suivi personnalisé :

INEDIT ! Découvrez désormais une formation en ligne pour apprendre à s’outiller, bien utiliser ses outils, fabriquer des meubles de A à Z, connaître toutes les techniques d’assemblage et de finition … mais aussi : Apprenez à devenir DESIGNER de votre mobilier : bien définir vos besoins, les côtes idéales, les astuces gain de place, le dessin, les techniques de fabrication, comment faire des plans de son meubles et déterminer sa liste de courses sans se tromper !

Cette formation inédite sur la toile est proposée en partenariat avec les spécialistes du Bricolage, Denis Ducours et Robin Baltus du blog Vissermalin.com. Elle est accompagnée d’un suivi personnalisé sur 7 mois durant lesquels vous pourrez poser tous les jours TOUTES les questions que vous voulez et faire part de la moindre difficulté rencontrée pour progresser rapidement !

Découvrez le programme complet ICI :

formation bricolage

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Recherches utilisées pour trouver cet article:fabriquer soi meme en bois

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “MEUBLES EN BOIS A FABRIQUER SOI-MÊME – par Nathalie Boisseau

  • Sandrine

    Bonjour Maïlys,

    Comme toujours, un article très clair, explicatif, qui va droit au but ! Comme toi, je suis plus conceptrice que réalisatrice, alors forcément, je me retrouve beaucoup dans ton article. Pour l’instant je manque de temps pour bricoler, mais ce sera dans la prochaine étape, alors merci d’avoir testé pour nous, et je le note sur ma liste de lecture en attente !

    A bientôt,
    Sandrine