Pourquoi modifier votre maison va vous aider à franchir les caps de votre vie 3


Cet article est une contribution au laboratoire d’idées « Vers un monde meilleur ». Ses membres publient une fois par mois un article sur un thème commun. Ce mois-ci, le thème est « Faire face aux changements », proposé par Carole du blog  Adolescence Positive et son article « 5 clefs pour comprendre les changements de rythme de sommeil à l’adolescence  » .

 

Un aménagement en couple, l’arrivée d’un enfant, sont des occasions évidentes pour se pencher sur son habitation, réfléchir à de nouveaux rangements, la couleur des murs, du mobilier adapté.

Mais il existe bien d’autres étapes de votre vie, plus ou moins importantes, plus ou moins visibles, pour lesquelles remettre en question son habitat sera une aide précieuse pour avancer sereinement.

Voici, dans le désordre, différentes causes données par mes clients – ou moi-même -, qui ont été à l’origine d’une volonté de changement.

chambre Matthieu 1

La perte d’un être cher

Passer devant la chambre vide de quelqu’un que l’on a aimé plus que tout, et savoir qu’il ne reviendra jamais, est sans aucun doute une douleur immense à supporter au quotidien. Dans un premier temps, se réfugier dans cette pièce, pour sentir la présence de cette personne, peut être ressenti comme quelque chose de rassurant. Chaque objet nous rappelle alors à des souvenirs auxquels on a besoin de se raccrocher. Puis, la volonté de faire le deuil, et d’aller de l’avant, transformera la vision de cette pièce en un lieu qui ne représente plus que la douleur de l’absence. C’est alors le moment de faire le tri, d’oser donner des affaires, d’oser se délester d’objets qui ne nous nourrissent plus, de donner une nouvelle fonction à cette chambre, voire, de repenser entièrement son habitat. Se concentrer sur l’avenir, vouloir de la couleur, ou au contraire, des nuances douces et apaisantes. Certains iront jusqu’à déménager. Dans ces cas là, faire des travaux dans sa future maison est un excellent moyen de se sentir reprendre sa vie en main.

Le départ à la retraite

Après avoir vécu soirs et week-ends, depuis 20 ans dans la même maison, l’idée de la retrouver toute la journée, tous les jours de la semaine, peut être une source d’angoisse.

Commencer sa retraite par des travaux dans sa maison est une formidable entrée vers une nouvelle vie.

Premièrement, pour se sentir actif.

Deuxièmement, parce que c’est clairement le moment de faire le tri dans ses papiers et dans tous les objets que l’on a entassé depuis des années. Décider d’une vie plus légère. Choisir.

Envisager de vieillir. Vouloir se faciliter le quotidien.

Curieusement, le fait de refaire sa maison, donne aussi envie de partir en voyage. Ces voyages ne seront alors pas une fuite, mais une envie de découvrir d’autres horizons avec sérénité, en gardant en tête son port d’attache, son point de repère bienveillant, comme un phare à l’autre bout de l’océan.

Vos enfants grandissent vite

Très vite. Dans les premiers mois et les premières années de leur vie, il faut sans arrêt remettre en question sa maison, pour l’adapter à leur besoin de grandir en toute sérénité et d’acquérir de l’autonomie dès leur plus jeune âge. La maison est le premier lieu d’éducation. Au lieu de mettre des bloque-portes aux placards de cuisine, préférer leur apprendre à ouvrir les portes et mettre le couvert, avant l’âge de 3 ans. Sélectionner ce que l’on met à leur hauteur et ce que l’on juge trop fragile ou dangereux. Leur faire confiance.

Les accompagner, en prévoyant de placer les mitigeurs de la douche à leur hauteur, en agençant leur chambre pour la rendre facile …

Vous changez de travail

C’est l’occasion de changer de maison. Soit parce que votre nouveau travail se fait à la maison. Soit parce que ce changement de carrière vous fait réaliser que vous avez évolué. Faire évoluer votre maison sera alors l’occasion de bien asseoir ce changement. Cela peut être par la décoration, mais aussi par des petites choses insignifiantes, repenser son dressing, la place du lave-linge et de la corbeille à linge sale, les rôles de chaque “cohabitant” dans les tâches ménagères, et tout ce qui pourrait les y aider.

Remettre en question son couple

Il est loin le temps où la seule vue de sa brosse à dents à côté de la vôtre vous émouvait.

Votre maison est devenue le lieu des scènes de ménage. C’est le moment de se poser à deux autour de la table.

Faire des travaux dans sa maison est un formidable vecteur de rapprochement, car cela force au dialogue, à l’écoute de l’autre, à faire des choix ensemble, et des compromis parfois.

Le départ d’un enfant

Il est parti faire ses études, ou peut-être, vivre en couple.

Vous saviez, depuis le jour de sa naissance, que ça devait arriver un jour.

Ces derniers temps, il vous tardait presque, tant les rapports avec votre “adulescent” devenaient difficiles.

Et maintenant qu’il est parti, vous n’arrivez pas à vous y faire.

Faire quelques travaux, ne serait-ce que des travaux de peinture, sera, à ce moment-là, une occasion forte de vous réapproprier votre toit, celui-là même que vous aviez aménagé avant tout,  pour vos enfants.

De simples petits travaux de peinture obligent à bouger les meubles, enlever les cadres, et sont alors une excellente occasion de faire le tri, changer de déco, et démarrer une nouvelle vie.

Des problèmes de santé

Un problème de santé handicapant va vous faire lâcher l’éponge sur la tenue parfaite de votre maison. Tout ceci passera alors en second plan.

Jusqu’au jour où vous réaliserez que vous vous sentez étouffé, et que tout chez vous, vous ramène à ce problème.

Un grand tri dans vos placards, et une complète réorganisation, vous fatigueront certainement, mais vous donneront surtout, une énorme sensation de respirer à nouveau.

Les difficultés rencontrées vous permettront de mieux gérer vos priorités, et de définir des choix précis dans le ré-aménagement d’une sdb, par exemple.

Une séparation

Lorsque l’on a vécu un certain nombre d’années en couple, mille rituels se sont installés dans le quotidien.

Une séparation va alors tout chambouler.

Réorganiser et redécorer sa maison va alors être l’occasion de faire des choix seul, de décider dans quel univers on a envie de vivre, et de reprendre confiance en soi.

Envisager un tour du monde

Être suffisamment fou pour décider de “tout plaquer”. Avoir le projet fou de vendre sa maison pour financer ce voyage.

Faire des choix. Se délester au maximum de tous ses meubles, tout en prévoyant son retour.

Faire des travaux pour mieux vendre sa maison, et en profiter à fond avant le grand départ.

Remettre un coup de blanc, et mettre les voiles.

Parfois, on ne sait pas pourquoi on a envie de changement

Et parfois, ce n’est pas grave de ne pas donner une explication précise. C’est une multitude de choses. La cuisine se fait vieille. Le papier peint est défraîchi. Les enfants grandissent. On n’a quelques sous de côté pour un beau projet. On ne veut pas se voir vieillir en même temps que sa maison.

Alors on va chez le coiffeur, et on rénove son habitat.

Chantier - repartir de zéro

Et vous ? qu’est-ce qui vous pousse à être lecteur de ce blog ? Quel projet se cache derrière ?

Quelque soit la raison, c’est toujours une excellente raison. Parce que votre maison, c’est votre seconde peau.

Prenez-en soin !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 commentaires sur “Pourquoi modifier votre maison va vous aider à franchir les caps de votre vie

  • Sandrine

    Bonjour Maïlys,

    Une nouvelle fois un bel article, qui prend en compte l’humain avant tout. Depuis que j’ai découvert ton blog, je lis peu à peu les articles avec un plaisir renouvelé, tant ton souci de l’autre transparaît dans tes écrits et dans tes projets.
    Mon projet est de ne plus me « contenter » d’à peu près, un meuble presque pratique, une couleur presque jolie, un agencement presque comme je veux… le travail des prochains mois sera de définir précisément ce que nous voulons (chaque occupant de cette maison), ce qui nous convient ou pas dans l’existant, et d’y remédier… Alors je n’ai pas fini de venir piocher dans tes articles :-).

    Sandrine