cloison ajourée tasseaux

COMMENT CREER UNE ENTREE QUAND ON N’EN A PAS 11


 

Comment se créer une entrée quand on n’en a pas ?

C’est la question que m’ont posé en même temps, Julie, Johanna, et Pauline, au sein du groupe privé facebook “Ma Maison sur-Mesure”.

Vous allez donc découvrir dans cette vidéo 3 études de cas complètes pour comprendre comment recréer une entrée si vous n’en avez pas.

 

 

Cliquez sur la flèche “play” pour voir la vidéo !

Transcription texte :

Des m² de perdus ?

On a souvent tendance à considérer que l’entrée, c’est des m² de perdus. Et que pour agrandir le salon, il suffirait de supprimer cette entrée : ainsi, on imagine avoir un espace plus grand, plus chaleureux, plus convivial… C’est malheureusement un leurre.

Déposer sa journée

Quand on revient de sa journée de travail, passée dans un bureau, dans un centre commercial, quand on revient de la rue, de la voiture, des embouteillages… on a besoin de “déposer sa journée” : en enlevant son manteau, ses chaussures… Ce petit temps de transition, dans cet espace tampon entre le monde dehors et votre monde, dedans, est indispensable.

Quand on n’a pas d’entrée

Alors, si on n’a pas cette entrée, que se passe-t-il, dès que vous ouvrez la porte ?

– Vos enfants vont vous sauter dessus

– vous ne saurez pas quoi faire de votre manteau, de votre sac à main …

– et tout va se retrouver dans le salon.

– Au lieu d’avoir récupéré des m², en réalité vous n’aurez récupéré qu’une zone d’encombrement, sans arrêt visible.

Mais ce n’est pas tout !

Le jour où vous ouvrez à votre facteur, votre voisin, ou même, à un représentant … vous lui donnez accès à toute votre intimité. Votre conjoint, vos enfants sont en slip dans le canapé ? Tout le monde en profite !

Pour éviter de s’exposer ainsi, il est important de se créer une sorte de filtre.

Cloisonner sans cloisonner ?

Lorsque l’on n’a pas d’entrée, c’est souvent qu’on a voulu un espace ouvert … il ne s’agit donc pas forcément de se mettre à remonter des murs, et à recloisonner totalement l’espace.

Néanmoins, il est primordial de distinguer des zones différentes, en montant, par exemple, des sortes de cloisons ajourées, ou claustras.

Ces claustras peuvent être assez simple à réaliser : on peut les créer avec :

  • des tasseaux, ou avec
  • des éléments de claustras en béton vendus dans des magasins de bricolage,
  • des branches
  • des verrières
  • etc (cf exemples et illustrations dans la vidéo)

Ces claustras laisseront passer la lumière, tout en distinguant bien des zones différentes.

 

Les “non-entrées” de Julie, Johanna et Pauline :

– Julie habite un très bel appartement avec de belles hauteurs sous plafond. La porte d’entrée donne directement sur le salon. Il y a une penderie pour les parents, mais pas de place pour les manteaux et chaussures des enfants, qui trainent donc dans le séjour. Pas non plus d’espace pour poser ses clefs, son courrier … et surtout, on arrive directement, malheureusement, dans le salon : zéro transition.

– Johanna a également un très bel appartement, très belle décoration épurée, avec un style un petit peu rétro-industriel, avec de belles verrières. On peut voir la porte d’entrée, sans aucune zone de transition. Dès que l’on rentre, vue sur la chambre, et sur l’ensemble du salon.

– Pauline habite une maison avec une toute petite entrée … qui n’est pas une entrée, mais qui est seulement une porte d’entrée. Porte qui donne sur la cuisine, le salon et son poelle à bois … et juste en face, les escaliers, sur lesquels on peut voir la panière à linge qui attend de monter dans les chambres. A gauche de la porte d’entrée, un radiateur qui peut être supprimé.

L’appartement de Johanna

Lorsque l’on regarde le plan de Johanna, on peut voir que depuis l’entrée, on a directement accès à :

– la salle-à-manger sur la droite

– la cuisine à gauche : pratique pour déposer tout de suite ses courses en rentrant …

– le salon en face

Quand je vois ce plan, j’ai tout de suite envie de mettre un filtre pour barrer la vue de la salle-à-manger, et un filtre juste en facede la porte d’entrée

Quand on rentrera désormais on pourra toujours très facilement aller à la cuisine et au salon. Mais en créant 2 cloisons semi-ajourées, on va pouvoir installer de vant et derrière :

– un meuble à hauteur de console pour poser ses clefs, son courrier, ranger ses chaussures …

– un banc-coffre. pour s’assoir confortablement pour mettre ou enlever ses chaussures

– on va également pouvoir se servir de la 2e cloison “filtre” pour créer, derrière, un “coin bureau”, dans une zone qui est aujourd’hui inutilisée.

 

… voir petit croquis dessiné en direct dans la vidéo …

 

 

La maison de Pauline

Dès qu’elle rentre, Pauline est à la fois dans son salon, son escalier, sa cuisine, tout en même temps. Il faudrait donc créer une sorte de “barrage”.

Elle m’a envoyé un plan : quand je vois ce plan j’ai tout de suite envie de mettre une cloison ajourée, comme un filtre, juste en face.

– à gauche de la porte, on va enlever le radiateur pour pouvoir poser un mini banc-coffre, pas très profond, mais juste de quoi poser les chaussures en-dessous , et des patères au-dessus pour les manteaux.

 

… petit croquis dessiné en direct dans la vidéo …

L’appartement de Julie

Julie a installé son salon de manière très intéressante, en diagonale. C’est très judicieux, ça occupe bien l’espace sans l’étouffer, et sans trop le diviser, tout en étant assez fluide dans la circulation.

Elle me demandait un petit conseil pour sa télévision, qu’elle ne voulait plus voir. Je propose donc d’intégrer une bibliothèque sur-mesure avec porte-coulissante pour cacher la télévision, et différentes niches ouvertes et fermées pour les livres, la décoration …

Pour l’entrée, on va reprendre ce sens de circulation qu’a créé Julie, qui, à mon sens, est très intéressant : Comme on peut le voir dans la vidéo, lorsque l’on rentre, on va tout-de-suite pouvoir poser son manteau, puis aller à la cuisine. Il suffit donc de créer un barrage un peu comme un paravent, en créant 2 cloisons ajourées qui reprennent l’angle d’orientation du canapé. A l’intérieur de ce “paravent”, on va pouvoir intégrer

– une zone enfants avec : – petit banc coffre pour s’assoir et ranger ses chaussures / – patères pour les manteaux

– une meuble à chaussures très faible profondeur sur lequel on va pouvoir poser son courrier, ses clefs…

La cloison ajourée qui fait face à l’entrée, ne va pas jusqu’au plafond, mais suit la pente du plafond, avec les mêmes différences de hauteur.

 

…petit croquis dessiné en direct …

Il existe TOUJOURS une solution

Vous avez pu constater que dans chaque cas, on a finalement réussi à recréer une entrée. Si vous non plus vous n’avez pas d’entrée, vous pouvez donc en conclure que votre cas n’est pas désespéré ! Clignement d'œil

Est-ce que ce problème vous parle ? Laissez-votre avis dans les commentaires !

Si cette vidéo vous a plu, partagez-la !

Recherches utilisées pour trouver cet article:créer une entrée, meuble brocante pour créer une séparation couloir et salon, entrée directement dans le séjour, comment creer une entree dans une salle a manger, Reunir une vielle maison avec u n appentis pour creer un espace entree, construire une entree de maison, claustra pour une entree, une entree epuree, comment ammenager une piece a vivre sans entrée, comment cree une separation dentree

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 commentaires sur “COMMENT CREER UNE ENTREE QUAND ON N’EN A PAS

  • Sandrine

    Bonjour Maïlys,

    Merci pour cette vidéo inspirante. On oublie trop souvent en effet de prendre le temps de rentrer chez soi pour se précipiter sur la suite du programme, alors qu’il est important de prendre le temps de passer d’un moment de la journée à l’autre :-)

    A bientôt !

  • Sébastien D

    Merci pour tes conseils, j’adore l’entrée ajourée en bois.
    Je prend des idées pour la future entrée qui donne justement sur un grand espace.

    Merci Maïlys,
    Sébastien D

  • Julie

    Merci Mailys pour cette super idee De “paravent claustra” qui va me permettre de créer ce sas d’entrée et y déposer notre vie extérieur sans pour autant couper les perspectives de notre salon.
    Et merci d’avoir “versioné” ta proposition en fonction de nos remarques. Il est agréable d’avoir un professionnel vraiment à notre écoute !
    J’attends avec impatience les plans définitifs pour réaliser ça rapidement ! :-)
    Et le prochain coup, je saurai même faire moi même mes plans grâce à ta reco de la formation que tu fais avec visser malin :-)

  • Élise L

    Bonjour, super vidéo!!! Mon problème est que ma porte d’entrée est dans un angle coupée et qu’elle donne directement sur tout le rez-de-chaussée (salle à manger, salon,cuisine ne forment qu’une seule pièce!). Je ne trouve pas de solution pour l’isoler un peu et pouvoir ranger chaussures et manteaux autre que dans la salle à manger. Si vous pouviez m’aider ce serais géniale!!!. Merci

  • Caroline

    Bonsoir!
    Je suis directement concernée par le reportage “créer une entrée quand on n’en a pas”, la solution trouvée pour l’appartement de Julie pourrait convenir pour mon futur logement, on rentrera chez nous directement entre la cuisine à droite et la salle à manger à gauche.
    Je voulais savoir où vous avez achetez les matériaux pour faire les claustras avec les bancs-coffres pour déposer chaussures et cartables, et à quoi ils sont fixés, au sol?
    Merci d’avoir abordé ce souci
    Caroline

    • Mailys Auteur de l’article

      Bonjour Caroline !
      Tous les matériaux se trouvent dans n’importe quel magasin de bricolage : tasseaux, planches de bois …
      En l’occurence, dans le projet de Julie, il s’agit principalement de tasseaux, complétés par un banc-coffre et un meuble à chaussures gain de place.
      Le claustra n’est fixé ni au sol ni au plafond, en revanche il est vissé aux meubles : banc coffre et meuble à chaussure, ce qui lui confère la stabilité nécessaire. Voici la vidéo du projet : https://www.facebook.com/optimisemonespace/videos/1803012469983498/
      Les manteaux sont accrochés à de simples patères ! (NB : il ne s’agit pas, sur ce projet, de charger le claustra de toute la collection de vestes ;-) )

  • Gynia

    J aime bcp les idees. J ai egalement un souci d entree surtt que nous on a les wc juste a cote de la porte d entree. Et qu apres on arrive en face dans le sejour. Les possibilites sont limitees
    Je suis en train d essayer de voir comment je peux l amenager correctement sachant qu on veut pas tout cloisonner… c est un’peu complexe

  • M. Caroline

    Bonjour, très bonnes idées! Je souhaiterais aussi créer une entrée inexistante, mais je suis à cours d’idée car je ne vois pas comment “cloisonner” avec une cloison ajourée par exemple sans prendre trop de volume sur le salon/salle à manger car la porte d’entrée est au milieu du mur, et directement salle à manger à droite et salon à gauche et je ne vois pas comment cloisonner. Pourriez vous m’aider? Merci beaucoup

    • Mailys Auteur de l’article

      Bonjour Caroline,
      Ah, ces architectes qui oublient l’entrée ! :-(
      Si votre porte est au milieu, Privilégiez la séparation entrée / salon car vous serez plus souvent dans le salon que la SAM à priori. Et essayez de faire un “sas” en L : séparation à droite et séparation en face en arrivant. Vous avez d’autres exemples ici : https://www.youtube.com/watch?v=wOEJQrIXzbo&t=7s

  • Marion

    Bonjour,
    Merci pour toutes ces idées qui permettent d’avoir un espace de “décompression” hyper sympa !
    J’aurai néanmoins une question car les exemples pris sont avec des entrées situées au coin d’une pièce centrale..
    Comment réaliseriez vous une entrée lorsque la porte d’entrée est au milieu du salon/salle à manger (qu’il n”y a pas de mur à moins de 1m et pas de renfoncement…) Je peux vous envoyer une photo pour plus de concret.
    Vous remerciant de votre aide,
    Cordialement.

    • Mailys Auteur de l’article

      Bonjour Marion ! Je te propose de regarder cette vidéo qui propose un cas d’étude similaire au tien : l’important est de recréer des espaces dans la façon dont tu vas positionner tes meubles. Tu peux aussi travailler avec : cloisons amovibles, meubles bibliothèques, etc.